FAQ

Qu’est-ce que WeFightCensorship.org ?

Consultez la page Qui sommes nous ?.

Quelle est l’origine du projet ?

En juin 2010, Reporters sans frontières inaugure dans ses locaux un “Abri anti-censure”, un espace dédié aux journalistes et blogueurs réfugiés ou de passage à Paris pour apprendre à ontourner la censure, sécuriser leurs communications et conserver leur anonymat en ligne. L’idée d’un “abri virtuel”, disponible de n’importe quelle région du monde, notamment les plus répressives, se développe progressivement. Avec l’appui de l’Union européenne et de la mairie de Paris, qui ont déjà parrainé l’abri “physique”, le projet eFightCensorship (WeFC) débute en novembre 2011. Un an plus tard, l’”abri virtuel” voit enfin le jour et est porté à la connaissance du grand public. En donnant accès au travail des journalistes et acteurs de l’information, le
projet s’inscrit dans la droite ligne du mandat de Reporters sans frontières.

WeFightCensorship : un nouveau WikiLeaks ?

WeFightCensorship ne délivre pas de documents bruts. Ses contenus sont des articles, desvidéos, des sons, des productions multimédias réalisés par des acteurs de l’information qui ontété empêchés de les diffuser ou ont subi des représailles. Ces contenus sont sélectionnés etreplacés dans leur contexte pour comprendre en quoi ils représentent un enjeu pour la libertéde l’information et pourquoi il est important de les relayer. Des documents annexes sont publiéss’ils permettent de mieux comprendre l’affaire en question.

Quel type de contenus peuvent être soumis ?

Les contenus publiés sur le site peuvent être issus de n’importe quel support (média web, radiophonique, télévisuel, presse écrite), prendre n’importe quelle forme (texte, photo, vidéo,enregistrement audio), relever de n’importe quel genre (reportage, enquête, tribune, dessin), pourvu qu’il s’agisse : 

  • de contenus censurés, c’est-à-dire ayant fait l’objet d’un retrait, d’un blocage ou d’une révision forcée
  • de contenus interdits
  • de contenus dont la publication ayant valu des représailles à leurs auteurs : menaces, emprisonnement, assassinat, etc.

Publierez-vous tous les contenus soumis ?

Les contenus sélectionnés devront présenter un lien avec le mandat de RSF, la défense de la liberté d’information, et partager ses valeurs de respect des droits de l’homme et de promotion de la démocratie. Des documents dénonçant légitimement la corruption ou des scandales économiques, sociaux ou environnementaux, auront leur place sur WeFC. Attention : ce site n’a pas vocation à l’exhaustivité.

Comment assurez-vous la sélection et la vérification des contenus qui vous sont
soumis ?

La sélection et la vérification des contenus sont effectuées par le département de la recherche de Reporters sans frontières, sous la responsabilité d’un comité éditorial. En charge des choix éditoriaux, le comité décide vérifie l’adéquation des contenus aux critères fixés et la qualité des vérifications et du recueil d’informations, et accepte ou non la publication. Il supervise la contextualisation des contenus sélectionnés et décide du calendrier de publication. 

Comment transmettre des contenus en toute sécurité ?

Grâce à un “coffre-fort numérique” sécurisé, ou “formulaire de contribution”, vous pouvez faire parvenir des documents à Reporters sans frontières. Ce coffre-fort est conçu pour aider les contributeurs à protéger leur anonymat lors de la transmission des documents. Nous les invitons toutefois à protéger également leur connexion Internet à l’aide d’un VPN ou d’un outil d’anonymisation tel que Tor, I2P ou Psiphon (Lire le “Kit de survie numérique”). La confidentialité des échanges repose sur trois principes : chiffrement des documents de leur envoi à leur réception, non conservation des données de connexion, séparation du formulaire
d’envoi et de l’espace de stockage. 

Lorsque vous transmettez un document à l’aide du coffre-fort numérique, celui-ci est chiffré sur le serveur puis envoyé vers l’espace de stockage de WeFC. Le serveur hébergeant le formulaire d’envoi ne conserve aucun document ni aucune données permettant de remonter jusqu’à l’internaute : ni heure de connexion ni adresse IP. Si le formulaire est accessible depuis Internet, l’espace de stockage, lui, n’est accessible qu’au sein d’un réseau privé géré uniquement par WeFC. Une fois dans cet espace, le document est récupéré sur un poste de
travail dédié puis déchiffré à l’aide d’une clé privée unique. Il est enfin analysé par plusieurs
anti-virus.

Pour prendre les précautions nécessaires, nous vous conseillons de vous familiariser avec les outils de protection des communication et des données et d’anonymisation grâce au “Kit de survie numérique” dont une première partie est d’ores et déjà accessible sur WeFC. 

Pourquoi sensibiliser le public à la protection des données et des communications ?

WeFightCensorship a pour vocation de sensibiliser le grand public et les acteurs de l’information à la nécessité de se protéger et de protéger leurs sources en ligne et hors ligne, dans la droite ligne des actions concrètes de RSF contre la cybercensure. Grâce au “Kit de survie numérique” dont une première partie est accessible sur WeFC, il les aide à se familiariser avec les outils de protection des communications et des données, et
d’anonymisation.

Comment relayer le combat de WeFightCensorship ?

Vous êtes invités à apporter votre concours à la cause défendue par WeFightCensorship, à faire avancer la liberté de l'information. Voici comment nous aider de manière concrète :